Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 12:56

Voici le nouveau site du cabinet d'ostéopathie de Judith Grosset

Repost 0
paris18-osteopathe
commenter cet article
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 12:39

L'ostéopathie est une médecine manuelle globale basée sur des sciences à part entière comme l'anatomie, la biomécanique, la neurologie, la physiologie et la pathologie ce qui nous donne une connaissance approfondie du corps humain.

 

L'originalité de notre méthode vient du fait qu'elle n'interpose aucun instrument entre le praticien et son patient. (au contraire des aiguilles de l'acupuncteur, des médicaments des médecins...)

 

Selon le principe de l'ostéopathie, toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des vicères peut provoquer un déséquilibre de l'état de santé.

 

Nous faisons de notre main un véritable outil d'investigation. Tel un horloger qui vérifie, rouage après rouage ce qui peut mettre la montre en panne, nous utilisons toutes les potentialités de notre main pour, réglage après réglage, pouvoir restaurer harmonie et bon fonctionnement.

 

L'ostéopathe prend en compte l'histoire du patient depuis sa naissance et comptabilise les antécédents traumatiques, chirurgicaux, médicaux et psychiques ainsi que son environnement professionnel, social, familial et personnel.
A l'aide de ces informations et d'un diagnostic palpatoire précis, il établit un schéma corporel de son patient qui va lui permettre de retrouver la cause du symptôme.

Un traitement spécifique exclusivement manuel est ensuite appliqué, afin de rétablir un fonctionnement harmonieux de l'ensemble du corps. Les techniques utilisées sont adaptées en fonction du patient, de son âge, de son histoire et dans le respect d'éventuelles contre-indications médicales.

 

L'ostéopathie joue également un rôle essentiel dans la prévention de nombreuses affections. Elle intervient à tous les stades :
. Prévention afin d'éviter l'apparition de blocages, de douleurs dus à des pertes de compensation.
. Prévention après un traumatisme afin d'éviter rechutes et récidives.

Repost 0
paris18-osteopathe - dans Ostéopathie
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:13

La naissance est un moment unique, elle représente pour le nouveau-né le 1er souffle de la vie. Pour le nourrisson, l'arrivée dans ce nouveau monde n'est pas toujours très simple.

 

Parfois les contraintes pendant la grossesse et lors de l'accouchement sont importantes :

 

Pendant la vie intra-utérine, en fonction de l'état de mobilité et de détente des structures maternelles (cf.Grossesse et Ostéopathie), l'utérus semble ne pas pouvoir se placer aussi harmonieusement et avec autant d'amplitude que le développement du foetus. C'est pourquoi, le foetus subit des contraintes imposées par son contenant et qu'il doit adopter certaines postures.

 

Etant donné la grande malléabilité des structures foetales (surtout au niveau du crâne), ces compressions peuvent laisser des empreintes après l'accouchement, qu'il est important de traiter en ostéopathie le plus tôt possible afin de redonner aux structures toute leur souplesse.

 

Pendant l'accouchement, les contraintes sont différentes. Dans un labs de temps court, le foetus, qui se présente généralement par la tête, subit les contractions de l'utérus qui vont l'aider à se frayer un passage à travers le col utérin, le bassin maternel puis le muscles du pelvis et du périnée. Dans le même temps, le bébé va devoir passer d'un environnement aquatique à un environnement aérien.


 

img_naissance.jpg

 

Source de l'image : http://catalog.nucleusinc.com/nucleusindex.ph; http://www.prevenirouguerir.com/actu/osteopathie-pediatrique.htm

 

 

Un accouchement peut tout à fait être sans conséquence négative pour l’enfant, mais parfois des tensions non visibles présentes dès la naissance peuvent avoir des effets plus ou moins gênants pour le bébé (troubles du sommeil, agitation, régurgitations, coliques, otites chroniques, etc…).

 

Mais dans certains cas, l'accouchement peut être plus "traumatisant" pour le nouveau né (accouchement long, accouchement déclenché, césarienne, présentation par le siège, utilisation de spatules, forceps, désobstruction...) et des troubles peuvent apparaître après l'accouchement ou dans les premiers mois.

 

 

Indications : (liste non exhaustive) 

  • Accouchement difficile  (travail long ou trop rapide, utilisation de forceps, cuillère, ventouse, circulaire du cordon, réanimation…). 
  • Cas particulier de la césarienne : Un enfant né par césarienne n’a pas subit les contraintes du passage à travers les structures maternelles, et le modelage de son crâne ne s’est pas fait. C’est pourquoi une petite visite de contrôle chez l’ostéopathe peut être effectuer dès les premiers mois. 
  • Tbs digestifs : Reflux gastro-oesophagiens (RGO), régurgitations, vomissements, diarrhées, constipation, coliques (tortillements et pleurs)...
  • Troubles du sommeil, nuits perturbées. 
  • Difficultés de succion. 
  • Cris et pleurs excessifs. 
  • Torticolis. 
  • Strabisme. 
  • Déformation du crâne : plagiocéphalie... 
  • Mauvaise position de pied, hanche, bras... 
  • Troubles du canal lacrymal. 
  • Rhinites, otites à répétition. 
  • Retard d'acquisition psychomotrice (redressement tête, quatre pattes, marche....)
  •  Bilan.

Comment se passe la consultation ? 

1) Interrogatoire :  

L'interrogatoire prend un certain temps dans la consultation. L'ostéopathe va s'intéresser à la conception, le déroulement de la grossesse, de l'accouchement et les suites post-natales.

 

 

2) L'examen clinique :  

Par une mobilisation douce, l'ostéopathe va examiner le bébé, son crâne, l'ensemble du corps, afin d'évaluer la mobilité et la tonicité.

L'ostéopathie ne remplace en aucun cas la médecine traditionnelle mais se place en complément de celle-ci.

 

osteobebe.jpg

 

Source de l'image : http://www.osteopathie-lormont.com

Quand faut-il consulter un ostéopathe?  

Il est conseillé de consulter (en dehors de toute contre indication énoncée par votre pédiatre) :

  • Pour toute indication énoncée précedemment. 
  • Bilan après la naissance : visite de contrôle visant à rééquilbrer les tensions du corps dans sa globalité et ainsi permettre le meilleur développement psychomoteur possible, sans contraintes  mécaniques . 
  • Bilan à 3/6 mois. 
  • Bilan entre 9 et 16 mois (au moment de l'acquisition de la marche). 
  • Bilan annuel à titre préventif.

 

main-pied.jpg

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 09:33

Les troubles musculo-squelettiques : (TMS)

 Les troubles musculo-squelettiques représentent un grave problème de santé au travail et touchent plusieurs millions de travailleurs en Europe. Au-delà de la souffrance humaine, ils sont à l’origine de déficits fonctionnels gênant l’activité professionnelle.

Les TMS sont la première cause de maladie professionnelle. Ils sont en constante augmentation et sont à l’origine d’un important absentéisme et donc d’une perte d’efficacité pour l’entreprise (remplacement, perte de qualité et de productivité, perturbations dans l’organisation du travail…).

Les TMS touchent tous les secteurs d’activité.


 

tms2 tms

 

Publicité du ministère de la Santé

Qu’est-ce qu’un trouble musculo-squelettique ?

 Les troubles musculo-squelettiques recouvrent un large évantail de pathologies qui affecte principalement les muscles, les tendons et les nerfs.

Il sont localisés au niveau des poignets, des épaules, des coudes, de la colonne vertébrale, des genoux….entraînant des douleurs de plus en plus gênantes pouvant aller jusqu’à une incapacité de travailler.

 

Ces affections se manifestent par des douleurs et gênes dans les mouvements ou au repos, au travail mais aussi dans les tâches de la vie courante.


 

tms-bureau.png 

 

Source de la photo : http://sante-medecine.commentcamarche.net/

 

 

Les douleurs les plus fréquentes : (liste non exhaustive)

-          Lombalgies

-          Dorsalgies

-          Cervicalgies

-          Tendinites :

  •  Epaule : Tendinite de la coiffe des rotateurs….
  • Coude : Epicondylite, Epitrochléite….
  • Poignet : Ténosynovite
  • Genou : Tendinite rotulienne, tendinite des muscles de la patte d’oie…

 -          Syndrômes du canal carpien

 

images-TMS.jpg

Source de l'image : Osteocity : http://www.osteopathe-entreprises-paris.com/

 Quels sont les facteurs de risque ?

 Il est important de prendre en compte les caractéristiques individuelles des salariés (âge, état de santé, histoire individuelle…).

Les TMS résultent d’une combinaison de plusieurs facteurs de risque. On peut citer de façon non exhaustive :

-      Facteurs biomécaniques : répétitivité des gestes, efforts excessifs, ergonomie au travail, absence de pause et de repos, exposition au froid ou aux vibrations extrêmes..

-       Facteurs organisationnels : liés à l’organisation et à l’environnement de travail (clarté de la tâche, relations interpersonnels…)

-        Facteurs psychosociaux : la façon dont le travail est perçu par le salarié (épanouissement et intérêt professionnel, tension engendrée par la pression du temps, manque de reconnaissance….)

-         Autres :Mauvaise hygiène de vie (déséquilibre alimentaire, sédentarité, déshydratation, acidose, stress, mauvais sommeil….)

 

 

L’ostéopathie et les TMS :

   Il est important que tous les acteurs de la santé se mobilisent pour apporter des solutions préventives ou curatives aux patients atteints de TMS.

 

L’ostéopathe est en première ligne pour la prévention et le traitement de ces affections. Il va dans un premier temps se renseigner sur la profession du patient, son ergonomie au travail, sa qualité de vie professionnelle et privée (stress, sommeil, hygiène de vie….). Ces indications pourront l’orienter sur les zones sur-sollicitées au travail et donc à investiguer en priorité.

 

L’ostéopathe va ensuite effectuer un bilan complet à la recherche de la cause principale du symptôme, puis un traitement adapté et des conseils pour éviter une éventuelle récidive. Certains troubles musculo-squelettiques nécessiteront plusieurs séances du fait de leur ancienneté et/ou de l’installation d’une pathologie organique (arthrose…).

 

Un traitement préventif avant l’apparition des douleurs est à envisager également, à hauteur d’environ 2 consultations pas an.

 

 

Comment prévenir l’apparition des TMS ?

 

  Dans les bureaux, usines, ateliers, etc…l’ergonomie du poste de travail doit être la priorité n°1. Elle doit être envisagée avec vos supérieurs hiérarchiques de manière à mettre en place une solution adaptée, et donc à faire intervenir si besoin les services de santé du travail.

 

Des pauses repos doivent être faites régulièrement pendant laquelle il est important de se mobiliser (marche, mouvements de détente), et de s'hydrater fréquemment (eau pure).


 

bureau_et_TMS-c26a1.jpg

 


 

 


Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 16:17

Le sportif et l'ostéopathie :

 

natation

 

La pratique d'un sport est aujourd'hui un véritable phénomène de société.

L'organisme est soumis à des contraintes biomécanique importantes lors de cette pratique sportive.

 

Le sportif sollicite physiquement son corps hors des limites habituelles, aussi bien dans le sport de loisir que dans le sport de compétition.

Les sportifs amateurs ou de haut niveau ont des objectifs communs :

  • Se préserver afin d'éviter incidents et blessures musculaires ou articulaires.
  • Optimiser dans la mesure du possible leurs performances physiques.
  • Raccourcir le temps de récupération après l'effort.

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire au sportif amateur mais encore plus au sportif de haut niveau ou professionnel d'être suivi régulièrement pas un ostéopathe.

 

L'ostéopathe joue donc un rôle :


- Curatif : En cas de traumatismes (fractures, entorses, tendinites, chirurgie...) ou autres motifs (essoufflements à l'effort, fatigue, mauvaise récupération entre les séances.....)

 

- Préventif :

  • Environ 3 à 4 fois par an afin d'éviter l'apparition de douleurs.
  • Préparation physique avant une échéance sportive.
  • Optimisation du geste sportif et augmentation des performances.
  • Récupération physique plus rapide : L'ostéopathe s'attache à garantir le fonctionnement harmonieux des différents organes sollicités pendant et après l'effort (muscles, fonctionnement métabolique, circulation sanguine, respiration...)

 

 

sportif1

 

 

Chaque sport, qu'il soit de haut niveau ou de loisir, doit respecter certaines règles :

 

1) L'échauffement :

 

L'échauffement prépare l'organisme au passage d'un état de repos à une phase d'effort, et permet d'éviter l'apparition de courbatures dans les jours qui suivent la séance.

 

L'échauffement :

 

- entraîne une élévation de la température corporelle favorisant les échanges de nutriments et d'oxygène entre le sang et la cellule musculaire.

- permet d'optimiser le positionnement spatial, l'accélération, le déplacement..avant la séance.

 

La durée correcte pour l'échauffement est évalué à 1/10e du temps complet de la séance de sport. (ex : durée totale : 60 min : en moyenne 6 min d'échauffement).

 

sport3.jpg

 

Source de la photo : http://www.jogging-international.net/

 

2) Récupération après l'effort :


Il est conseillé de bien s'étirer après un effort sportif afin d'optimiser la récupération et d'éviter ou de diminuer les courbatures (par augmentation de la vascularisation dans le muscle étiré et ainsi élimination plus rapide des déchets). 

 

3) L'hydratation :

 

Pendant l'effort, n'attendez pas d'avoir soif pour boire. La sensation de soif indique une déshydratation importante. Buvez donc régulièrement et en petites quantités.
Hydratez vous après l'effort et jusqu'au coucher. Les boissons de récupération sont indiquées pour récupérer les pertes en minéraux et oligo-éléments.

 

rugby.jpg

Repost 0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 10:06

Lors de sa grossesse, la femme enceinte va subir des modifications physiologiques (hormonales…) et mécaniques (augmentation de la masse de l’utérus…).

L'organisme doit s'adapter à ces modifications.

Ces transformations peuvent entraîner des troubles fonctionnels (douleurs) ou accentuer ceux déjà présents avant la grossesse.

 

Voici quelques exemples de troubles fonctionnels pouvant survenir pendant la grossesse :

·         Troubles mécaniques : Douleurs lombaires, sciatalgies, douleur du sacrum, du coccyx...

·         Troubles digestifs : Nausées, difficultés à digérer, reflux gastro-oesophagiens, ballonnements, troubles du transit...

·         Troubles circulatoires : jambes lourdes, hémorroïdes, maux dé tête...

 ·         Troubles gynécologiques : spasmes...

·         Autres : Difficultés à respirer ou point de côté....

 

Ces troubles fonctionnels résident dans les modifications du corps de la femme pour accueillir le fœtus. L'utérus, augmentant de volume, va refouler certains organes abdominaux. Cette modification de l’utérus peut entraîner des troubles digestifs entre autres.

 

grossesse-uterus.jpg

 

De plus, au niveau vertébral, le volume de l'utérus augmentant, la lordose physiologique (ou cambrure) s’accentue. Ceci est accompagné d’une horizontalisation du sacrum qui peut être à l’origine de tensions de certains ligaments, mais également d’une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Toutes les transformations peuvent être génératrices de lombalgies, voir de sciatalgies.

 

 

Quand consulter un ostéopathe ?

 

-          Avant la grossesse :

Pour préparer le corps de la future maman à l’arrivée du fœtus, afin que l’organisme puisse s’adapter au mieux aux changements qu’il va subir.

 

Si des douleurs sont déjà présentes, il est important de se faire traiter afin d’éviter que ces douleurs augmentent pendant la grossesse.

 

En cas de difficultés de conception, d’infertilité fonctionnelle ou idiopathique, l’ostéopathie peut être une solution à envisager : une bonne mobilité du bassin et de ses structures environnantes est indispensable pour une bonne fonction viscérale (utérus, ovaires, trompes…) et met toutes les chances de votre côté pour une bonne conception.

 

-          Pendant la grossesse :

 

La grossesse impose un bouleversement corporel important. La femme enceinte subit des modifications physiologiques et mécaniques, pouvant entraîner des troubles fonctionnels (voir plus haut).

 

De plus, il est important de préparer le bassin maternel à l’accouchement, afin de permettre un meilleur relâchement des structures maternelles et d’assurer un bon équilibre du bassin et de la colonne vertébrale, et ainsi un environnement optimal pour le développement fœtal.

 

L'ostéopathe aide également la future maman à établir un climat de détente et de confiance indispensable à une naissance plus sereine e plus aisée.

 

    

-          Après l’accouchement :

 

Une consultation post-natale doit être envisagée pour rééquilibrer certaines structures perturbées lors de l’accouchement (périnée, bassin, coccyx…..). Il est préférable de faire cette séance avant la rééducation périnéale ou abdominale, pour que le kinésithérapeute ou la sage femme puisse travailler sur un bassin équilibré.

 

 

Combien de séances sont nécessaires ?

 

Le nombre de séances à faire chez votre ostéopathe pendant la grossesse est variable, tout dépend de vos douleurs.

En règle générale, il est conseillé de faire :

·         Une séance juste avant la conception ou au 3e mois de grossesse.

·         Une séance vers le 6e mois (ou avant si douleurs) : pour vérifier que toutes les structures sont mobiles, pour traiter les douleurs éventuelles, et pour permettre au bébé de se développer dans un environnement optimal.

·         Un séance en fin de grossesse, vers la fin du 8e mois : pour préparer le bassin à l’accouchement.

 

 

NB : Un traitement ostéopathique n’est ni dangereux pour le maman ni pour lé bébé, car il est complètement adapté à la femme enceinte et au fœtus.

 

photographe-avignon-femme-enceinte-02

 

Source de l'image : Photographe Avignon : http://www.lorenzoaccardi.com

 

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 15:30

Les principaux motifs de consultations :  

Prise en charge du nourrisson à l'adulte, femme enceinte, sportif...

L'ostéopathie permet d'améliorer des symptômes très variés qui touchent tous les grands systèmes du corps. (Liste non exhaustive) .


- Système musculo-squelettique :  

  • Douleurs vertébrales et costales (lumbagos, dorsalgies, cervicalgies....)
  • Douleurs, raideurs articulaires (épaule, pied, genou, mâchoire...)
  • Tendinites (épitrochlétite, épicondylite, tendinite du tendon calcanéen, tendinite de la coiffe des rotateurs....)
  • Ténosynovite
  • Syndrôme du canal carpien
  • Syndrôme de la bandelette ilio-tibiale (ou syndrôme de l'essuie-glace)
  • Traumatismes sportifs
  • Séquelles d'entorses ou de fractures
  • Rhumatismes.

- Système nerveux :  

  • Menbres inférieurs : Sciatique, sciatalgie, cruralgie, névralgie puddendale, Morton...
  • Membres supérieurs : Névralgie cervico-brachiales, Névralgie d'Arnold, Névralgie faciale...
  • Autres : Fatigue, stress, surmenage, irritabilité...

- Système vasculaire :

  • Migraines
  • Céphalées
  • Troubles circulatoires des membres inférieurs
  • Hemorroïdes.

- Système digestif :

  • Troubles digestifs affectant l'estomac (Reflux gastro-oesophagien, aérophagie, aigreurs, antécédents de gastrite ou d'ulcère....)
  • Troubles digestifs affectant l'intestin (Ballonnements, colites, constipation, diarrhées, digestion difficile, colopathie fonctionnelle, antécédents de chirurgie digestive.....)
  • Troubles disgestifs affectant le foie (état nauséeux...)

- Système génito-urinaire :

  • Cystites récidivantes
  • Incontinence urinaire
  • Douleurs gynécologiques

- Système ORL et pulmonaire :

  • Infections chroniques (rhinites, sinusites, otites...)
  • Allergies
  • Anosmie
  • Acouphènes
  • Vertiges
  • Asthme
  • Troubles de la déglutition

- Autres indications :

  • Après un accident de voiture (coup du lapin..)
  • Traumatismes émotionnels
  • Travail post-chirurgical après cicatrisation

 

 

 



Repost 0
paris18-osteopathe - dans Ostéopathie
commenter cet article

Présentation

  • : Ostéopathe Paris 18 - Judith GROSSET
  • : Ostéopathe Paris 18
  • Contact

Recherche

Pages

Liens